• La personne que je ne suis plus...

    Je suis sous la douche, l'eau coule le long de mon corps pendant des heures et des heures. Je pense. A quoi ? A lui. Toujours et encore. Je fredonne un air de chanson triste. L'avantage d'être sous la douche ? Personne ne voit mes larmes et personne ne m'entend suffoquer comme si je ne pouvais plus respirer. C'était mon oxygène, ma raison de vivre et maintenant je suis seule. C'est un choix, un choix difficile. Je me rappelle encore de nos premiers moments, de cette timidité de début de relation. Puis peu à peu on s'était découvert l'un à l'autre des qualités qu'on ne connaissait pas. Cet attachement si fort, cet amour qui nous liait. Je me souviens de la sensation de ces bras autour de ma taille. Du bonheur que je ressentais lorsque mon front était contre le sien. On se regardait dans les yeux. Les siens étaient beaux, d'un marron impénétrable, d'une beauté impensable. Je me sentais bien, contre lui j'étais en sécurité. Je posais ma tête sur son torse, il me caressait les cheveux de ses douces mains et j'aimais ça. J'aimais cette proximité, ce contact, et tout l'affection qu'il me portait. Ses baisers aussi, ses câlins, tout en lui me manque. Il me manque. Je ne pouvais jamais lui mentir et je lui disais tout. Ce sentiment de bien-être lorsque j'étais avec lui, plus jamais je ne l'aurais. C'était un amour si parfait, magique, incomparable et unique. Ça l'était tellement, que ça m'a détruit, que ça l'a détruit, que ça nous a détruit. C'était peut-être un peu trop parfait, si parfait que c'est passé du rêve au cauchemar. Nous avons partagé des moments uniques, ceux dont je me rappellerais tout ma vie. C'était mon premier amour, mon premier tout. Lui seul c'est de quoi je parle, c'était le seul à me connaître de cette manière. J'espère le retrouver dans quelques années. Je sens en moi qu'il est ma destinée. Je regrette mes gestes et mes paroles. J'étais à bout. J'espère qu'un jour il saura me pardonner. Les circonstances ont fait qu'on a du se séparer. Mais tôt ou tard je le retrouverais. Je suis la seule qui l'ait jamais vraiment aimé, la seule qui le connaît dans cette intimité.

    « J'espère qu'on se retrouvera.Une autre vision de la vie ❤ »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 23:07

    Je suis désolée pour toi, Apolline. Je lis ton blog depuis vraiment longtemps, et j'ai un peu l'impression de vous avoir tous les deux vu évoluer... J'espère que tu t'en remettras, et que tu conserveras un beau souvenir de ton premier vrai amour.

    Bisous,

    -Caroline-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :